Kind of Pink à Benno Besson

  • Yvo
Kind of Pink à Benno Besson

samedi 22 janvier 2016

Le saxophoniste et flûtiste belge Philippe Laloy dévoile une autre face de Pink Floyd en épurant ses tubes psychédéliques à l'aune de l'électro-acoustique.

L'univers de Philippe Laloy se situe à la croisée du jazz, des musiques du monde, du rock et de la musique classique. Adolescent, son père lui met l'album The Wall de Pink Floyd entre les oreilles. Fasciné dès la première écoute, le jeune instrumentiste a poursuivi son exploration de la musique du groupe britannique. Qualifiant les albums Wish you were here et Dark Side of the Moon de chefs-d'œuvre de la musique contemporaine, le saxophoniste a voulu redécouvrir les trésors cachés d'un répertoire intemporel.

Entouré de deux musiciens, Manu Baily à la guitare, qui m'a fait parfois penser à Bill Frisell dans son jeu et ses sonorités, et Vincent Noiret qui remplace au pied levé Arne Van Dongen, à la contrebasse, très présent et mélodique dans ses interventions, ils proposent tous trois une version inédite de l'univers floydien. Sonorités veloutées, mélodies épurées et harmonies raffinées imprègnent les arrangements de cet hommage à l'un des rocks les plus célèbres de la planète.

Dans un exercice qui peut se transformer parfois en d'interminables improvisations techniques, Laloy a pris le parti de garder les mélodies très présentes sans faire durer les diversions au-delà de ce qui est agréable, juste le plaisir de réentendre des morceaux archi-connus dans une interprétation amoureuse et impeccable.

Sandrine Hallet 27/01/2016 19:02

Merci pour ce compte-rendu!
Le bassiste "inconnu" s'appelle Vincent Noiret ;-)
Toute l'actu de Kind of Pink etude Philippe Laloy sur: http://www.philippelaloy.com

Yvo 28/01/2016 08:30

Merci Sandrine pour la précision. ;-)

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog