Feu! Chatterton au Docks

  • Yvo
Feu! Chatterton au Docks

Vendredi 4 mars

Une première partie, le Roi Angus - groupe suisse - qui paraît tellement évidente, tant leur musique est proche de celle du groupe suivant. Avec rythmique impeccable, et malgré un son un poil brouillon côté guitares, on décèle un potentiel captivant pour ce groupe avec des titres tels que "Sommeil Trompeur" (leur titre phare) ou "Le Souffle Ému Des Vieux".

Arthur et ses compères de Feu! Chatterton débarquent pour un concert sophistiqué, exubérant & imprévisible comme leur musique. Le chanteur tout d'abords, qui tient la scène avec sa voix rocailleuse et forte, sa diction si particulière, légèrement surannée, sa tenue impeccable - cravate et gilet -, il introduit les chansons dans un délire verbal jouissif, toujours dans un français élégant et explose littéralement dans son chant, qu'il vit au travers des paroles. Les deux guitaristes-claviéristes (Clément & Sébastien) se donnent à fond et sautent dans tous les sens, la rythmique assure parfaitement (Raphaël à la batterie & Antoine à la basse).

Leur univers décalé fait mouche, un beau mélange de Gainsbourg, Bashung ou même Radiohead pour certaines musiques. Entre mélodies soignées au lyrisme assumé, certains passages soul que n'aurait pas renié James Brown ("La Malinche"), voire certaines musiques frôlant le dancefloor ("Boeing"), ils gardent une personnalité forte, une vraie interprétation et une sacrée énergie doublée d'une jolie complicité sur scène.

Il faut de l’inconscience ou du génie pour transformer le naufrage du Costa Concordia en slow rock épique, poétique et chanté-hurlé («si près de la lagune, a tangué le navire, l’homme amusé depuis la dune, voit le ferry mourir; du ciel tombe des cordes, faut-il y grimper ou s’y pendre, sur le pont du Côte Concorde, 5 étoiles dans la nuit sont mortes …»).

Bref, un excellent concert pour ce jeune groupe au succès non démentis (la plupart des dates Françaises sont complètes) !

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog