Sophie Zelmani au D!

Samedi 2 octobre 2010. A l’image de cette douce nuit d’octobre, Sophie Zelmani est venue nous sussurrer quelques-unes de ses  chansons et nous a invités dans son univers de douceur et de calme.

Elle arrive sur scène, alors que la musique de fond et les lumières fonctionnent encore, et s’installe tranquillement sur sa vieille chaise. A côté d’elle une table (tout aussi « vintage ») avec une lampe tempête, un tambourin et un verre de rouge … Elle est belle et discrète, presque fragile.

 

Elle est accompagnée d’un batteur, d’un bassiste/guitariste et de son guitariste attitré Lars Halapi qui égrène ses arpèges tout en dentelles afin de souligner encore la douceur de la chaude voix de Sophie. Lui seul donnera de temps à autre un caractère un peu « rock » à ce concert par un ou deux solos bien sentis, mais tout le reste est à l’avenant : paisible.

 

N’attendez pas d’elle un show, des cabrioles ou que sais-je encore, elle fera son concert comme elle l’a commencé : avec timidité et délicatesse. Elle remercie régulièrement, avec même une petite courbette et s’en retournera après 2 rappels dans sa contrée lointaine (la Suède) qui lui inspire ces mélopées un peu tristes mais qui, sous leurs airs simples, sont de petites perles finement ciselées parsemées dans le cœur des auditeurs présents. Il paraît que faire une tournée lui demande beaucoup, elle qui préfère l’environnement sauvage de son endroit, et ça se ressent.

 

On en ressort sereins avec juste avec l’envie de se balader et de profiter de cette soirée d’octobre qui, comme par hasard, s’était mise au diapason …

Sophie Zelmani (2010) I'm the Rain12

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog