Pascal Auberson à Chavornay

Samedi 8 mars 2014

Pascal-Auberson-2013-pub10.jpg

Salle quasi pleine pour tout d'abord accueillir le petit chœur de Chavornay, constitué de plus d'une cinquantaine d'enfants, dirigé par Magali Ibram, et qui nous chantera avec entrain 4 chansons de leur répertoire, avant que Pascal Auberson n'apparaisse du fond de scène pour s'installer au piano à la place de Carine et accompagne ainsi le petit chœur qui interprètera avec lui pour l'occasion "Scène noire", peut-être l'une de ses plus belle chanson.

Pascal empoigne ensuite sa guitare et récite un poème de Verlaine "Sagesse", alors que les enfants descendent de scène en dansant et s'en vont rejoindre leurs parents.

Débute alors le concert solo de l'artiste qui va nous emmener dans son monde musical hors des sentiers battus, propice à une belle liberté, avec sa voix puissante et sa gouaille bien connue. Il va aussi se dévoiler un peu, profitant d'être "Sur la terre de ses ancêtres" - ses grands-parents François & Armande pour être plus précis - en nous racontant des anecdotes de son enfance, passée très souvent dans la région, avec beaucoup tendresse et d'humour. Car il aime bien aussi faire le clown !

Pascal est un virtuose, il joue de son piano comme d'un cheval sauvage, il joue de sa guitare comme d'une percussion, sa voix part dans les graves pour finir par un cri, et les grands gestes de ses mains ne font que prolonger les instruments, il en joue, il les vit. Il ose des textes subtils, critiques, tendres, drôles ou graves, rythmés par des interjections, des cris, des rires, des commentaires. Il passe d'éclats tonitruants à des moments plus calmes, surprenant plus d'un auditeur, improvisant des discours sur notre société … "Je vais finir pasteur à Chavornay si ça continue !"

Générosité, est le mot qui me vient d'entrée pour qualifier sa prestation ce soir-là, nous qui l'avions invité dans notre village sans trop y croire, il nous a fait la fleur de ne pas s'économiser, d'être enthousiaste dès le départ, d'être à l'écoute, de s'investir à fond, et finalement, je crois, d'être très touché par les souvenirs retrouvés ainsi que par l'accueil réservé par le public et les organisateurs !

Alors merci à toi Pascal, ce fut je pense un tout grand moment pour le public mais surtout pour notre groupe des Bouffons !
Et au plaisir de te revoir sur scène & ailleurs …

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog