Nits à l'Amalgame

17 novembre 2010. Malgré un public très clairsemé, les Nits auront une fois de plus montré leur plaisir à jouer ensemble et à partager leur musique. La complicité et la gaité des trois compères sont communicatives et le public s’approche au fur et à mesure du spectacle, pour se retrouver dans un concert intimiste et joyeux.

 

Henk Hofstede a toujours sa voix bien caractéristique, s’accompagnant de guitare ou banjo, s’exprimant dans un mélange de français/anglais, Robert Jan Stips aux claviers s’occupe d’installer l’ambiance sonore avec toujours ces sons uniques qui doivent beaucoup à l’originalité du groupe et Rob Kloet toujours aussi sautillant, précis et original à la batterie.

 

Ils passeront en revue quelques musiques de leur nouvel album, sans oublier les grands classiques que le public attend : Nescio, Dutch mountains, etc … Henk nous raconte des anecdotes parfois drôles, souvent absurdes (un délire d’une rencontre entre Louis XIV et Elvis dans les couloirs de Versailles …). Un moment de grâce, ou les trois musiciens viennent s’asseoir au bord de la scène, yeux dans les yeux avec les gens, pour chanter un « Bike in the head » en s’accompagnant d’une guitare, d’un accordéon et d’une cloche en bois.

2010_11_17-The_Nits-Amalgame_Yverdon09.jpg

Un groupe chaleureux et sympathique qui continue son bonhomme de chemin de traverse, sans s’occuper des modes, en vieillissant élégamment, et en montrant qu’ils restent un groupe exceptionnel tant par les compositions originales et alambiquées que par leur prestations scéniques, même si ils restent toujours (et sans doutes à jamais) confidentiels … dommage pour ceux qui n’étaient pas là !

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog