M et le Mister Mystère ... Arena Genève

24 mars 2010
Concert complet pour cette tournée qui débute, avec en première partie une copine de Chédid (qui avait fait un duo avec lui sur le précédent album) Ariane Moffat, un trio original : un guitariste, un bassiste et Ariane qui chante en s’accompagnant … d’une batterie ! Plutôt sympa, 1 ou 2 titres assez  intéressants et la salle est bien chauffée pour la suite.

Après une courte pause, le rideau s’ouvre sur une belle scène ovale légèrement en pente, d'une blancheur immaculée, avec dans le fond le double "M" avec un voile ou on devine la silhouette de Matthieu qui débute son set. Sa coupe de cheveux, on la connaît, et bien il l'a amplifiée par 4, comme un pied-de-nez à ceux qui la critiquent, et pour mieux l'enlever en milieu de concert et recouvrer sa coupe naturelle …

Quel spectacle ! Quelle énergie ! Le mise en scène est excellente, spectaculaire light show avec des images projetées dans le fond qui participent à l'ambiance visuelle : on en prend plein les mirettes !

2010 03 24-M-Arena-Genève20

Tous sur scène se défoulent et on voit qu'ils aimeraient que tout le monde ait autant de plaisir qu’eux. Un vrai partage d'énergie et d'émotions. D'entrée, au 3ème ou 4ème morceau, il va parcourir la salle de gauche à droite et de haut en bas, fendant la foule avec sa guitare (on a ainsi pu le voir de tout près … ;-). Il fait régulièrement participer l'auditoire en le faisant chanter, taper des mains, il va même faire monter sur scène une vingtaine de personnes du public lors du morceau d'anthologie "Amssétout" ou il paraît ne pas vouloir s'arrêter, il fait jouer une très jeune fille en lui passant la guitare par-dessus l'épaule et jouant avec elle …

Ses musiciens se lancent parfois dans la foule, et le concert passe ainsi pendant plus de 2h30 dans un délire de décibels et de joyeuses performances …

 

Les musiciens sont au nombre de six : guitare, basse, clavier et deux batteries dont celle de Cyril Atef (de Bumcello) qui fait toujours des merveilles - et qui lui aussi a une coupe hilarante - on remarquera qu'il y a aussi sa sœur Anna, et son frère Joseph qui paraît complètement survolté : une fine équipe qui a l'air de prendre son pied ce qui est toujours très communicatif … De plus une véritable adaptation à la scène a été faite pour chaque chanson, ce qui laisse une certaine liberté pour l'improvisation et la folie.

Sans oublier sa guitare et sa rythmique impeccable, sa voix haut perchée et ses petits cris (qui moi, me font toujours marrer …), sa bonne humeur et son plaisir qui inondent la salle. On voit qu'il est heureux d'être là, et il a bien de la peine à partir, revenant encore une dernière fois seul avec son frère au piano, pour une toute dernière, très calme, du dernier album …

 

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog