Antidote Festival Yverdon

Yverdon le 16 août 2014

fdsfd

Antidote Festival, première, essais réussi ! Car cette année il fallait bien viser pour ne pas être inondé, et samedi en tout cas, ce fut un plaisir de profiter de la soirée quasi estivale ! ...

 

En première partie, nous avons eu Amélie Daniel, une yverdonnoise, qui assure un bon set, avec un début certes un peu gentillet mais qui, au fur et à mesure, fait monter la sauce, avec une musique plus énergique et un concert qui prend plus d'ampleur. Amélie semble assez à l’aise et fait même participer le public, les musiciens se lâchent un peu vers la fin, une découverte plutôt sympathique.

Pour la suite, on retrouve 77 Bombay Street, groupe composé des quatre frères Buchli : Esra (batterie), Simri-Ramon, Matt et Joe (guitare, basse & chant), que l'on avait déjà vu au Docks en 2012.
Et là une très bonne surprise, on voit qu'ils ont pris de la bouteille, leur show va déborder d'énergie, et je pense qu'ils ont trouvé la petite étincelle qui leur manquait il y a 2 ans. La vitalité scénique est toujours aussi forte, mais les musiciens ont pris de l'assurance, notamment le guitariste beaucoup plus présent, et force est de constater que tous ont une sacré voix, prenant le micro à chacun leur tour, et quand ils font des vocalises on se prend même à penser à Crosby, Stills & Nash.
Leur plaisir d'être sur scène est toujours aussi communicatif, laissant une bonne liberté à la rigolade, se déplaçant sans arrêt sur la scène, en gardant un contact très fort avec le public tout du long de leur set.
Une partie du public connaît les paroles par cœur, et chacun de reprendre les refrains tubesques en chœur ! Côté musical on est toujours dans des mélodies bien ficelées, des refrains entraînants, une simplicité proche d'une certains variété, mais c'est leur truc finalement et ça marche !

aaa-copie-1.jpg

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog