Joe Jackson musicien de légende aux Docks !

La première partie Greta’s Bakery : une jolie voix, une basse ronde et un clavier bavard pour faire un jazz très classique du genre à écouter en sourdine à 2 heures du mat' … vous l'aurez compris c'est pas ma tasse de thé, et vu le volume sonore du bar, je ne suis pas le seul ...

Arrivent les musiciens de toujours Graham Maby l'excellent bassiste, Dave Houghton pour la batterie et enfin Joe Jackson sous un tonnerre d'applaudissements. Il s'installe au Steinway de concert et débute un set bien dosé entre les morceaux de son dernier album Rain et des anciens comme les excellents Fools in love, Sunday papers, Is she really going out with him?, etc … toujours retravaillés et revisités, au point de ne pas les reconnaître tout de suite, ce qui est une habitude chez lui, et ce qui fait aussi l'intérêt de ses concerts. Contrairement au nouvelles chansons qui sont plus proches de l'album.

Après 2-3 chansons il commence à discuter un peu, et aussi en français s'il vous plait. Il n'est apparemment pas en toute grande forme, il tousse un peu, et sa voix s'en ressent parfois. Il garde sa réserve toute britannique et son humour tranquille, tout en buvant régulièrement de sa tasse posée sur le coin du piano à queue (du thé? Un grog?). Ce qui ne l'empêchera pas de jouer deux bonnes heures pour le plus grand plaisir du public connaisseur.

La formation très dépouillée basse-batterie-piano permet de mesurer l'excellence de son jeu au piano et de son chant qui n'a pas perdu de sa hauteur. Il se fend de deux pièces en solo pour ensuite redémarrer avec les morceaux les plus rock des débuts ou la basse et la batterie soutiennent avec brio le piano magnifique et les riches compositions de Joe. Toujours ce savant mélange de divers horizons musicaux jazz-rock-pop-bossa mais avec sa touche très personnelle.

 

Il fera deux reprises : une excellente de son ami David Bowie Drive-in Saturday et une autre de Ian Dury (je crois).

Et les amateurs de longue date de reprendre en cœur les refrains les plus anciens (Sunday papers !!!) et de saluer avec force ce concert mémorable.

 

La seule chose qui m'étonne dans tout ça c'est qu'un artiste de cette valeur et avec un passé musical de cette qualité n'arrive pas à remplir une petite salle comme les Docks ! … ? mais bon, on dira que la quantité de ne fait pas la qualité !

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog