Deep Purple ... The Long Goodbye Tour !

  • Yvo

Arena Genève le 20 mai 2017

En première partie Monster Truck, du bon gros rock qui tache, avec un groupe qui se démène et qui permet de chauffer la salle. Sympatoche.

Un gros son sourd & profond qui initie le 1er morceau du dernier album "Time for Bedlam" et Deep Purple débarque sur scène. "ils sont vieux" m'assène mon fils (17 ans) à côté de moi. Oui effectivement, ils ne sont pas de première jeunesse, mais ça on le savait, faut pas oublier que le chanteur, le batteur et le bassiste sont là (presque) depuis les débuts (1969), ça marque son homme !

 

Malgré tout, le groupe se démène, Ian Gillan assure plutôt bien malgré son âge, même quand il s'agit de crier comme dans "Bloodsucker". Bien sûr il ne saute pas dans tous les sens, ce serait plutôt l'inverse, il se promène derrière la scène tranquillos, va discuter avec l'ingé-son, revient en pousser une, fait un (très) petit pas de danse, ... un peu comme à la maison quoi !

On a quand même eu droit à de bons solos de Don Airey aux claviers et Roger Glover à la basse, quant à Ian Paice, il assure tranquillement dans son coin, mais j'ai tout de même été un peu déçu de Steve Morse avec son jeu un poil bourrin et des solos un peu trop techniques mais peu de feeling.

Sans grande surprise, mais avec un certain plaisir, les tubes défilent : "Perfect Strangers", "Strange Kind of Woman", "Hush", "Black Night" et évidemment l'incontournable "Smoke on the Water" que tout le monde reprend en chœur.

L'énergie des papys portera ses fruits et sur les dernières chansons le public saute et chante à qui mieux mieux. N'ayant pas eu la chance de les voir lors de leur prime jeunesse, on ressort de là comblés car ils ont pris du plaisir et nous aussi ! (y compris les jeunes de 17 ans ! …)

 

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog