Rag'N'Bone Man aux Docks

  • Yvo

dimanche 11 décembre 2016

La soirée débute avec Jade Bird, jeune femme habillé dans style country, toute chou, et qui démarre un set de 30' plutôt sympa, avec une très belle voix très pure et cristalline. Elle fait des apartés assez rigolos avec son petit rire en cascade. Sympathique première partie.

 

Le public est chaud bouillant alors que débarquent Rag'N'Bone Man (le "chiffonnier") et ses musiciens : une choriste, une basse, une batterie, un clavier et une guitare. Il commence seul à la guitare dans un pur style blues, opentuned, guitare qu'il ne touchera plus le reste du concert d'ailleurs.

Le bonhomme est effectivement assez imposant, mais sa voix l'est tout autant. Une voix qui monte dans les aigus pour redescendre dans des basses profondes sans trop de difficultés, même si il a eu 2-3 surprises, car, comme il nous l'explique, il est hélas un peu enroué, "une personne dans le bus étant malade, du coup tout le bus l'est aussi". Heureusement quelqu'un lui a préparé un grog au rhum qui a "deux effets, pour la voix et la tête".

Sous ses allures de géant barbu et tatoué, le colosse britannique est éminemment sympathique, malgré le fait qu'il ne "sait faire que des chansons tristes", gardant le contact avec le public en discutant et en plaisantant, il sera tout sourire d'un bout à l'autre du concert, heureux de l'ambiance, du succès et du retour très enthousiaste du public.

Le style de sa musique lorgne pas mal du côté soul et blues avec quelques rythmes rock bien sentis, un petit moment de rap, le tout est très varié et efficace, mettant en avant son incroyable voix.

Il nous fera même une chanson a capella, très bluesy, on se serait cru dans les champs de coton américains.

Seul bémol de la soirée : après 1h15 de concert, on aurait bien continué en sa compagnie encore un moment.

Impressionnant et très charismatique, la voie est ouverte pour qu'il devienne un véritable phénomène ...  

Ce fut un vrai plaisir, reviens quand tu veux !

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog