Steve Vai aux Docks

  • Yvo
Steve Vai aux Docks

Jeudi 30 juin 2016

Les lumières à peine éteintes, arrive alors sur scène une espèce d'Alien, deux rayons rouges sortant de la tête sur une déferlante de décibels.
Après 3 morceaux, Steve Vai et ses comparses vont jouer comme il se doit - étant donné que nous assistons au "Passion And Warfare 25th Anniversary Tour" - l'entier de l'album susmentionné.

Accompagné d'une section rythmique tellurique (Philip Bynoe basse & Jeremy Colson batterie), qui nous scotchent les oreilles - un peu trop parfois … - et un deuxième guitariste Dave Weiner avec lequel ils vont faire régulièrement des duos hallucinants, Steve va laisser s'exprimer son jeu rapide et délirant dans le déluge de notes qui ne va pas se calmer très souvent. Jouant énormément avec le vibrato, dans un sens comme dans l'autre, l'utilisant même comme "bottleneck" parfois, il donne l’impression de faire corps avec sa guitare tant ses mimiques et son jeu corporel est au diapason avec ses doigts qui courent sur le manche de sa guitare.

Quelques "surprises" au rendez-vous pour des duos avec Joe Satriani (son ancien prof), John Petrucci (de Dream Theatre) ou même Frank Zappa revenu des limbes pour un Stevie's Spanking (images de 1981 où Steve officiait encore pour lui), par le truchement de vidéos enregistrées sur lesquelles les musiciens doivent se caler. Rigolo.
Vers la fin du concert, il invite également un (très) jeune garçon et une jeune fille à monter sur scène afin de proposer vocalement des musiques aux trois musiciens qui répliquent le thème sur leur instruments, pour enfin redémarrer de plus belle avec les dernières salves.

On peut dire qu'ils ne se seront pas ménagés et après près de 2h30 de concert - passé comme une lettre à la poste - prennent congé des Docks le sourire aux lèvres et en remerciant chaleureusement le public.

Photos : http://www.docks.ch/galerie/steve-vai/

Yvo© 2014 -  Hébergé par Overblog